Fertiloscopie à Nice

Fertiloscopie = Exploration du puits de fertilité. La fertiloscopie est réalisée en cas d’infertilité.

Fertiloscopie

Fertiloscopie avec drilling ovarien et épreuve au bleu tubaire

Césarienne extrapéritonéale

Docteur Luka Velemir, Chirurgien Gynécologue Obstétricien à Nice

Le Dr Velemir est l’un des dix gynécologues-obstétriciens à pratiquer la césarienne extrapéritonéale en France. La technique de la césarienne extrapéritonéale reste encore méconnue, presque confidentielle, elle possède de grands bénéfices pour les mamans et leurs bébé. Grâce à la césarienne extrapéritonéale, les séquelles et les risques de complications sont réduite.
En savoir plus sur la Césarienne extrapéritonéale.

Qu’est-ce qu’une fertiloscopie ?

La fertiloscopie est une opération réalisée par voie vaginale qui permet d’explorer, à l’aide d’une mini caméra, l’ensemble des organes génitaux internes de la femme. La fertiloscopie est réalisée en cas d’infertilité.

Comment est réalisée une fertiloscopie ?

La fertiloscopie peut être décrite comme une cœlioscopie faite à travers le vagin et dans l’eau. Contrairement à la cœlioscopie, la fertiloscopie ne nécessite pas l’insufflation de gaz dans l’abdomen ni obligatoirement d’anesthésie générale. De plus, elle ne génère que très peu de douleur. La procédure dure entre 15 et 30 minutes et se réalise en ambulatoire.

La patiente est installée en position gynécologique sous anesthésie locorégionale (rachianesthésie) ou générale suivant le cas. Une aiguille est passée par voie vaginale dans le pelvis au niveau du cul-de-sac de Douglas, en arrière de l’utérus. Le pelvis est rempli de sérum physiologique. Un endoscope fin appelé fertiloscope est ensuite introduit dans le pelvis (le petit bassin féminin) en passant en arrière de l’utérus.

La fertiloscopie permet d’étudier le “puits de fertilité” de la femme, c’est à dire tous les organes génitaux impliqués dans la reproduction à savoir :

la partie postérieure du pelvis avec le péritoine pelvien ;
la face postérieure de l’utérus ;
les ovaires ;

En même temps que la fertiloscopie on peut pratiquer différents gestes chirurgicaux nécessaires en cas d’infertilité comme par exemple :

Une épreuve de la perméabilité des trompes : cet examen fait partie des investigations capitales dans le cadre de l’exploration de l’infertilité chez la femme.
Une hystéroscopie : qui permet d’explorer la cavité utérine.
Un drilling ovarien : en cas d’infertilité liée à une absence d’ovulation dans le cadre d’un syndrome des ovaires polykystiques, la réalisation de petits trous dans les ovaires permet l’obtention d’une grossesse spontanée dans 50% des cas en 6 mois.
La libération d’adhérences qui sont des brides tendues entre l’utérus, les trompes et les ovaires et pouvant gêner la reproduction.

Quels sont les risques de la fertiloscopie ?

Le principal risque, toutefois rare, est la blessure du rectum. C’est une complication heureusement mineure dans la majorité des cas qui ne nécessite pas d’autre traitement qu’une antibiothérapie. Cette complication peut être prévenue en évitant de réaliser une fertiloscopie aux patientes suspectes d’endométriose sévère de la cloison recto-vaginale.

Prenez rendez-vous pour une fertiloscopie à Nice

Entre des mains expertes du Docteur Luka Velemir venez effectuer une fertiloscopie en cas de doute d’infertilité.