Drilling ovarien

Le drilling ovarien est une opération qui consiste à faire des petits trous de 2 mm dans chaque ovaire

Fertiloscopie avec drilling ovarien et épreuve au bleu tubaire

Avis Facebook
5.0

Qu’est-ce que le drilling ovarien ?

Le drilling ovarien est une opération qui consiste à faire des petits trous de 2 mm dans chaque ovaire (« drilling » signifie percer en anglais). Il peut être réalisé par cœlioscopie ou par fertiloscopie.

Quel est l’intérêt de cette opération ?

Ce procédé permet de traiter les patientes souffrant d’infertilité liée à une absence d’ovulation dans le cadre du syndrome des ovaires poly kystiques (SOPK).

Qu’est-ce que le syndrome des ovaires poly kystiques (sopk) ?

Il s’agit de la maladie endocrinienne la plus fréquemment rencontrée chez les femmes en âge de procréer (10%). Le SOPK représente à lui seul 70% des infertilités liées à une absence d’ovulation.

Dans quels cas le drilling ovarien est-il indiqué ?

L’absence d’ovulation liée au SOPK est traitée en première intention par un médicament inducteur de l’ovulation, le Clomid. Dans les cas de surcharge pondérale, un régime est également prescrit. En effet, le retour à un poids normal peut également avoir un effet bénéfique sur l’ovulation et la fertilité. Le traitement médical nécessite des échographies régulières tout au long du cycle afin de contrôler l’ovulation et synchroniser les traitements médicaux. Ce traitement médical permet d’obtenir une grossesse dans 50% des cas en 6 mois de traitement.

Le drilling ovarien fait partie des options de traitement de 2ème intention après échec du traitement médical. Il permet d’obtenir en moyenne un taux de grossesse de 50 à 60% dans les 6 à 12 mois mois qui suivent l’opération.

Le drilling ovarien présente plusieurs avantages :

Une fois le drilling fait, si la patiente retrouve des cycles, elle n’aura pas besoin de traitement complémentaire ni de suivi particulier pour une période de 6 mois minimum.
En cas de grossesse obtenue après drilling, il n’y pas, contrairement au traitement médical, de risque particulier de grossesse multiple et d’hyperstimulation des ovaires.
De plus, dans le même temps opératoire, il est possible de compléter le bilan de fertilité en vérifiant la cavité utérine par hystéroscopie et la perméabilité des trompes par l’épreuve au bleu tubaire.

Le drilling ovarien reste pourtant recommandé en 2ème ligne de traitement après échec du traitement médical, du fait :

Du risque opératoire exceptionnel mais potentiel lié à la coelioscopie et l’anesthésie générale
Qu’une étude randomisée récente a montré que le drilling n’était pas plus efficace que le traitement médical pour obtenir une grossesse en tant que traitement de 1ère intention dans le SOPK.

Toutefois, le drilling ovarien réalisé par fertiloscopie représente une approche moins invasive qu’une coelioscopie, faisable en ambulatoire, sous anesthésie loco-régionale.

Dans ce contexte, la place du drilling ovarien par fertiloscopie en 1ère intention peut donc se discuter en fonction du choix de la patiente.

Drilling ovarien à Nice

Parce que chaque patiente est unique, avec son parcours propre et son vécu différent, le Docteur Velemir propose une approche personnalisée.