Le jour de votre accouchement

Vous serez accueillie par la sage-femme qui prendra connaissance de votre dossier obstétrical et procèdera à votre examen pour en informer ensuite le Docteur Velemir

Docteur Luka Velemir

Docteur Luka Velemir, Chirurgien Gynécologue Obstétricien à Nice

La maternité Santa Maria à Nice

Maternité Polyclinique Santa Maria Nice

L’anesthésie péridurale

Le contact peau-à-peau

Le contact peau-à-peau | Nice

A votre arrivée a la maternité

Vous serez accueillie par la sage-femme qui prendra connaissance de votre dossier obstétrical (projet de naissance, bilan pré-anesthésique, carte de groupe sanguin,…) et procèdera à votre examen (monitoring du bébé, examen du col si besoin,…) pour en informer ensuite le Docteur Velemir. Celui-ci prendra les mesures appropriées au bon déroulement de votre accouchement.

Au moment de votre accouchement

Le Docteur Velemir accouche lui-même ses patientes à la Clinique Santa Maria – LENVAL, à Nice. En cas d’absence, il se fait remplacer par un confrère obstétricien.

Accompagnant

En salle d’accouchement, vous pourrez être accompagnée de la personne de votre choix. Pour des raisons d’hygiène et de sécurité, il ne pourra s’agir que d’une seule et même personne pour toute la durée de l’accouchement.

Présence du papa en cas de césarienne programmée

En cas de césarienne programmée, le papa pourra, s’il le souhaite, être admis dans le bloc opératoire et accueillir bébé à vos côtés, à condition de respecter un certain protocole. En cas de césarienne réalisée en urgence, le papa ne peut pas assister à la césarienne.

Anesthésie péridurale

L'anesthésie péridurale est-elle systématique ?

L’anesthésie péridurale n’est pas systématique mais améliore grandement votre confort pendant l’accouchement, en réduisant la douleur ressentie pendant les contractions. Parfois, elle est exigée pour des raisons de sécurité par exemple lors d’un accouchement par voie naturelle après une césarienne. Parfois, elle est contre-indiquée pour des raisons médicales par exemple si la patiente est sous traitement anticoagulant.

L'anesthésie péridurale est-ce dangereux ?

Le respect strict des contre-indications rend les accidents exceptionnels. Une fiche d’information vous sera remise au moment de la visite avec l’anesthésiste.

A quel moment peut-on bénéficier de la péridurale ?

La péridurale peut être posée dès que le début du travail est avéré – en pratique dès qu’il y a des contractions régulières associées à une ouverture minimale de 3 cm du col de l’utérus. La présence d’un anesthésiste de garde 24h/24 en salle d’accouchement à la maternité Santa Maria vous garantit de pouvoir bénéficier de la pose d’une péridurale dès le début du travail et jusqu’à un stade très avancé (en pratique, jusqu’à 10 cm de dilatation).

Quelles sont les alternatives à la péridurale ?

Si vous ne souhaitez pas de péridurale, différents moyens peuvent être mis en oeuvre pour vous accompagner : déambulation (rendu possible avec le monitoring portatif wifi), bain de relaxation avec musique douce, travail sur le ballon, utilisation de positions facilitatrices, techniques de respiration (yoga, sophrologie).

La baignoire de dilatation

Baignoire de dilatation à NiceLe jour de votre accouchement, vous pouvez réaliser une partie de votre travail dans une baignoire de dilatation.

Avec ses jets d’eau relaxants et son ambiance douce et colorée, la baignoire de dilatation vous permettra de vous aider à dilater le col de l’utérus plus tranquillement et plus facilement sans recourir à une péridurale.

A tout moment vous pourrez repasser en salle d’accouchement et bénéficier si vous le souhaitez d’une péridurale.

Que se passe-t-il immédiatement après l’accouchement ?

En cas d’accouchement par voie naturelle, vous serez gardée en surveillance 2 heures en salle d’accouchement, pendant lesquelles vous ne pourrez ni boire ni manger. On réalise cette surveillance afin de prévenir et traiter l’apparition d’une hémorragie post accouchement pour laquelle des mesures appropriées et rapides devraient être prises.

En cas d’accouchement par césarienne, vous serez surveillée 2 heures en salle de réveil. C’est l’occasion de vous reposer. Si vous le souhaitez, vous pourrez toutefois être emmenée de temps en temps en salle de naissance pour passer du temps avec votre bébé et votre conjoint.

Au bout de 2 heures, vous serez remontée dans votre chambre avec votre bébé.

Le contact peau-à-peau

Qu’est-ce que c’est ?

Le peau-à-peau est une pratique née en 1978 dans un service de néonatologie en Colombie. A l’origine, il s’agissait de pallier au manque de couveuse et donc de réchauffer les prématurés en les blottissant contre leur maman, leurs peaux dénudées. Aujourd’hui cette pratique s’est développée et peut être appliquée à tous les nouveau-nés.

Quel est l’intérêt ?

Les bienfaits du peau-à-peau sont multiples.

Pour l’enfant :

Transition du monde aquatique au monde terrestre en douceur
Prise de conscience
Naissance des premiers liens
Régulation de la température
Allaitement maternel favorisé

Pour la maman (et le papa) :

Expérience étonnante et forte
Renforcement de l’attachement
Facilitation de l’allaitement maternel
Diminution du risque d’hémorragie chez la mère en stimulant la production naturelle d’ocytocine

Le peau-à-peau en pratique

Dès la naissance le nouveau-né est directement installé tout nu sur sa maman, ventre contre ventre, recouvert d’une couverture chaude et d’un bonnet (pour éviter un refroidissement). On veille à bien lui dégager le visage pour qu’il puisse bien respirer et un petit capteur du taux d’oxygène est placée au niveau de son pied afin de s’assurer pendant toute la durée du peau-à-peau que le bébé respire bien. Le peau-à-peau se fait donc juste après l’accouchement et peut durer entre 30 minutes et 2 heures, comme la maman le souhaite. Le papa peut également le faire.

Dans quels cas ne peut-on pas réaliser le peau-à-peau ?

Le Docteur Velemir et l’équipe de la Maternité Santa Maria mettront tout en œuvre pour vous aider à réaliser le peau-à-peau. Toutefois, dans certaines situations, le peau-à-peau devra être interrompu et reporté à plus tard, notamment en cas de détresse respiratoire du nouveau-né nécessitant des soins spécifiques. Par ailleurs, en cas de césarienne, le peau-à-peau est réalisé par fragments de temps du fait de la nécessité de surveiller la maman en salle de réveil après sa césarienne. C’est l’occasion pour le papa de faire le peau-à-peau.

Prenez rendez-vous dès aujourd'hui pour votre suivi de grossesse

Parce que chaque patiente est unique, avec son parcours propre et son vécu différent, pour réussir un soin, celui-ci doit être ajusté à la personne que l’on soigne et accepté par celle-ci.